Accueil > Patrimoine > La plus ancienne cité HLM de l’office public de l’habitat à Metz a 90 ans !

La plus ancienne cité HLM de l’office public de l’habitat à Metz a 90 ans !

Retour sur l’histoire de la cité Manceron à Metz

Le 30 janvier 1924 naît l’Office d’Habitation à Bon Marché de Metz (HBM). L’office entreprend dès sa création, entre 1928 et 1929, la construction d’un ensemble de 401 logements répartis en 4 tranches d’immeubles collectifs dont une située à Metz Sablon : la Cité Manceron.

La cité porte le nom de l’ancien Préfet de Moselle, Monsieur François Manceron, invité d’honneur à l’inauguration de l’ensemble immobilier le dimanche 25 septembre 1932 par le Maire de Metz, Monsieur Paul Vautrin. Cette cité se situe dans le quartier du SABLON aux n°81, 83, 85, 87, 89, 91 rue Saint Pierre et 78, 78a, 80, 80a, 80b, 80C rue Kellermann.

Elle compte 4 immeubles d’habitation en R+3 orientés Nord/Sud et accueille 84 logements locatifs allant du T1 au T5, avec une majorité de T3.
La parcelle de plus de 4 500 m² offre à cet ensemble d’habitation, un caractère résidentiel très agréable.

Dans le cadre de sa politique de rénovation de son patrimoine, l’Office Public de l’Habitat Metz Métropole (OPHMM) a débuté en 2020 un important programme de réhabilitation de cet ensemble.

Une nouvelle concertation menée auprès des locataires

Dans le cadre des études d’une opération de rénovation énergétique, une concertation auprès de l’ensemble de nos locataires résidant dans la cité a été menée pour recenser les usages et les besoins. A cette occasion, l’Office a impulsé plusieurs rencontres préalables :

  • Une enquête sociale réalisée « en porte à porte » en juin et juillet 2017,
  • Une réunion d’information sur site en novembre 2017,
  • Une réunion de présentation des options de travaux en janvier 2018.

Pour finaliser cette concertation – et en raison de la situation sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19, un courrier a été envoyé aux locataires concernés, résumant les échanges fructueux et les informant du programme ambitieux des travaux prévus pour une transformation durable de leur résidence. Les locataires ont vivement participé à ce processus de concertation.

Un programme qui s’appuie sur 5 axes principaux

La réhabilitation s’appuie sur ces axes d’amélioration :

  • L’amélioration énergétique des logements de niveau Bâtiment Basse Consommation (BBC
    Rénovation 2009) permettant de ramener l’étiquette énergétique de E à B (forte isolation du
    bâti, changement des menuiseries extérieures, des chaudières, des moteurs de ventilation, de
    l’éclairage des parties communes, etc),
  • La mise en conformité et en sécurité des locaux (travaux d’électricité, de désenfumage des
    communs, etc),
  • L’amélioration du confort des logements et des usages (remplacement des sanitaires et
    robinetteries, installation de nouvelles portes palières isolantes, etc.)
  • La résidentialisation de la cité, la sécurisation et le réaménagement des abords et des espaces
    verts, la reconfiguration du stationnement des véhicules,
  • La révision de la toiture et la démolition des cheminées en sécurisation.

 Les travaux on pu démarrer dès Mai 2020.

L’avancement des travaux depuis le démarrage en mai 2020

L’organisation des travaux dissociant initialement la progression des travaux extérieurs – par rapport aux travaux intérieurs dans les logements – a été bouleversée par la période de confinement liée à la pandémie de la COVID.

Cette période particulière a considérablement retardé la réalisation des travaux de mise en conformité électrique, de mise en peinture et de remplacement des revêtements de sols des pièces d’eau dans les logements du fait des fluctuations erratiques des effectifs disponibles dans les entreprises.

Les travaux dits « lourds » dans les logements – relatifs aux remplacements dans un délai court des équipements sanitaires, de chauffage et leurs colonnes montantes d’alimentation – n’ont débuté qu’en octobre 2020 et se sont poursuivis jusqu’en juin 2021 au rythme de 4 logements superposés par
semaine.

Le délai prévisionnel de 19 mois de réalisation pour l’opération est en passe d’être respecté malgré le ralentissement de l’activité lié à la période de confinement de la pandémie ; la fin prévisionnelle des travaux est prévue en octobre 2021, hors plantation des végétaux.

Nous remercions nos locataires pour leur disponibilité et collaboration

Les travaux intérieurs comme extérieurs ont été perturbants pour bon nombre de nos locataires qui les ont courageusement supportés. Les mesures sanitaires ont été prises en compte et l’ensemble de nos locataires a été heureusement épargné par la pandémie.

Nous les remercions vivement pour leur disponibilité, leur collaboration et leur compréhension au regard des travaux conséquents nécessaires à la remise à niveau des logements et des immeubles selon la réglementation en vigueur et aux évènements déstabilisant survenus au cours de l’année
2020.

Le programme de travaux bénéficie de soutiens financiers…

Le programme des travaux représente un investissement de 4 819 000 euros voté par le Conseil d’Administration de l’office lors de sa séance du 28 novembre 2018 (soit 57 000 € par logement).

Il nécessite le recours à des aides financières et des prêts des différentes institutions suivantes :

  • l’Union Européenne dans le cadre du programme opérationnel FEDER-FSE Lorraine et Massif des Vosges 2014-2020 :
  • l’Etat français et de la Caisse des Dépôts délivrant les prêts bonifiés sur une période de 25 années dans le cas de cette opération :
  • de Metz Métropole et la Ville de Metz, partenaires de l’opération :

OPH METZ METROPOLE

Les dernières actualités de l’OPHMM