Accueil > Patrimoine > A presque 55 ans, la tour Mireille de Borny se refait une beauté !

A presque 55 ans, la tour Mireille de Borny se refait une beauté !

La Tour Mireille, ensemble de 76 logements en R+12, qui compte également 2 niveaux de sous-sol dédiés au parking est un immeuble d’habitation construit en 1968 qui a déjà bénéficié d’une réhabilitation partielle en 1985. De par sa forme urbaine, son implantation, ses logements vastes et lumineux, la Tour Mireille recèle bien des avantages. C’est dans le but de valoriser ce site que l’OPH Metz Métropole a décidé de renforcer son attractivité en améliorant la qualité des logements et leur performance énergétique.

En effet, un large programme de travaux est en cours au 1 – 3 rue de Normandie dans le quartier de Metz Borny, où se trouve la Tour Mireille. Ces travaux concernent à la fois les performances énergétiques de l’édifice, mais également l’amélioration de la qualité de vie des locataires et des alentours.

Le point sur l’avancement des travaux au premier trimestre 2021.

La fin d’année 2020 marquait une étape cruciale : afin de pouvoir totalement désamianter l’ensemble des logements, tous les locataires de la tour Mireille ont pu être relogés grâce à une collaboration avec l’association pour l’Accompagnement, le Mieux-être et le Logement des Isolés (AMLI). A ce stade, l’ensemble des logements sont désamiantés et curés, la toiture a pu être revue afin de refaire son isolation et son étanchéité. Le garage collectif a lui aussi été sujet à des interventions, notamment pour le sécuriser avec un système de vidéo protection et un meilleur éclairage.

Même si cette première phase est importante, le programme en est pour autant qu’à ses débuts : un échafaudage est maintenant placé afin de revoir la façade. En effet, les immeubles-tours comme Mireille sont caractérisés par leurs façades tramées avec une grille de composition dite « écossaise » caractéristique de l’œuvre de l’architecte initial, Jean DUBUISSON. Ainsi, la nouvelle polychromie de cette façade a été réalisée en concertation avec la Ville de Metz afin de conserver l’esprit de Jean DUBUISSON tout en modernisant l’image de la tour (architectes NAOS et EGIS BET).

La modernité, c’est bien là le leitmotiv de ces travaux. Une ARPETE, armoire numérique de chantier munie d’un écran tactile, développée par BATINOVTech est installée sur le chantier. Mis en place par le groupe GOCEL, cette tablette numérique format XXL permet de rassembler tous les plans des travaux ou encore de réaliser des réunions à distance afin de faciliter le quotidien des employés. Mais la modernité, c’est aussi assurer la sécurité du bâtiment. Celle-ci va être améliorée grâce notamment à un système de désenfumage horizontal, le remplacement des 4 ascenseurs et des réseaux d’électricité, chauffage et plomberie.

Locaux associatifs, aménagements PMR, étiquette énergétique : un programme et un projet complet !

Avec un passage de l’étiquette énergétique D à B pour atteindre le niveau BBC rénovation (label BBC Effinergie), l’amélioration des performances énergétiques des logements est le principal enjeu de ce programme, mais il n’est pas le seul.

Les abords de la tour vont également être retravaillés : le parvis sera aménagé tout comme les rampes, escaliers et l’aménagement des espaces verts. De plus, les parties communes (ascenseurs, abords de la tour) feront l’objet d’une mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite – PMR et seront également renforcées en matière de sécurité (contrôles aux accès, vidéosurveillance).

Les 76 logements initiaux deviendront 77 logements et 4 locaux associatifs : au lieu de 5 T5, 10 T2 supplémentaires seront créés et adaptés aux personnes à mobilité réduite. 4 logements en rez de chaussée seront également transformés en locaux associatifs.

Ce programme est donc capital pour le quartier de Borny, à presque 60 ans, la tour Mireille a le droit à une cure de jouvence, tant en matière énergétique que d’aménagement, sécurité et esthétisme !

Un peu d'histoire

La ZUP de BORNY dont le plan directeur est établi en 1964 par Félix MADELINE, architecte en chef de la ZUP et repris par Jean DUBUISSON, Grand Prix de Rome en 1945, un des architectes majeurs et une personnalité forte de l’architecture française des « Trente Glorieuses » au langage personnel et marquant d’expression très moderne. Jean DUBUISSON conçoit un plan rigide et fermé composé de barres à redents et de tours avec une architecture de façade de composition rigoureuse, rigide et structurée aux effets graphiques.

Avec le soutien financier de…

L’opération est soutenue par l’Union Européenne, dans le cadre du programme opérationnel FEDER-FSE Lorraine et Massif des Vosges 2014-2020.

OPH METZ METROPOLE

Les dernières actualités de l’OPHMM

Temps forts : édition 72 (Avril 2021)

Temps forts : édition 72 (Avril 2021)

Une année déjà de confinements successifs et de crise sanitaire. Une année où nous avons dû nous adapter, et en particulier apprendre à utiliser de multiples outils de visio et de communication à distance.
Une année où généralement nous ne nous voyons plus que sur l’écran de notre ordinateur. Les rencontres et les discussions nous manquent.