Accueil > Actualités générales > Guyenne – Provence : ateliers participatifs pour la réhabilitation des 305 logements à Borny

Guyenne – Provence : ateliers participatifs pour la réhabilitation des 305 logements à Borny

Faisant suite à la réunion de concertation locative du mois de mars 2021, où les locataires ont été informés du projet de réhabilitation de 305 logements boulevards de Guyenne et Provence à Metz Borny, l’OPH Metz Métropole a organisé des ateliers participatifs avec ses locataires.

Basés sur le volontariat, ces ateliers se sont déroulés les 10 et 12 Mai 2021 et avaient pour but d’échanger sur des sujets touchant directement les locataires dans leur quotidien et leur qualité de vie.
Ces ateliers ont permis à tous de se projeter sur le projet de réhabilitation et d’envisager ensemble des propositions d’amélioration du cadre de vie.

Des thématiques et sujets variés pour une vision plus globale des attentes des locataires.

Les ateliers participatifs ont été menés pour échanger avec les locataires et avoir leur avis sur différents sujets qui concernent directement leur logement, les parties communes ainsi que les extérieurs. Ainsi des sessions de travail en salle ont été animées par des représentants de l’OPH Metz Métropole, de l’agence de proximité Metz Nouvelle et de la Direction du Patrimoine et de l’Immobilier, ainsi qu’un diagnostic en marchant permettant à chacun de montrer les dysfonctionnements et d’expliquer concrètement son point de vue.

Au niveau des logements même, le sujet des balcons a été abordé : faut-il garder les balcons ou les transformer en loggia ? Chaque solution a ses avantages et inconvénients : la loggia permet un gain de place, de lumière et de surface habitable, mais représente une contrainte à l’entretien. Le balcon quant à lui permet un accès extérieur pour : le séchage du linge, de la lecture lecture, ou encore un coin fleuri. Il est cependant un peu moins sécuritaire, notamment pour les enfants. Les nuisibles tels que les pigeons sont aussi une contrainte liée au balcon qu’il faudra traiter dans le cas où balcons ne seraient pas transformés en loggias.

Les espaces communs ont également été l’objet de nombreuses discussions. Les halls actuels manquent de lumière, certains sont trop grands, les portes et accès d’immeuble ne sont pas assez sécurisés. La sécurité est un point capital pour les habitants, point qui avait par ailleurs été bien identifié par les équipes de l’OPH Metz Métropole.

Au niveau des pieds d’immeuble, l’OPH a présenté certains aménagements (local poussette et vélo, sécurisation des pieds d’immeuble, des points d’apports volontaires pour les déchets…) et les retours des locataires sont complémentaires, en précisant que les accès doivent être limités aux seuls locataires. Ces derniers ont fait également remonter les problèmes de stationnement (nombre de places trop limité impliquant trop de stationnement sauvage), l’accès aux personnes à mobilité réduite ou encore les problématiques d’éclairage.

Enfin, pour les résidents, il serait intéressant d’amener de la verdure (parcs, jeux pour enfants, jardins partagés) pour embellir l’architecture de la cour intérieure, tout en limitant les accès et la circulation des personnes entre la cour et le hall . En fil rouge, les aménagements extérieurs devront également permettre l’éloignement d’espèces animales de type rongeurs ou volatiles, pour un meilleur cadre de vie.

Les équipes de conception travaillent d’arrachepied pour trouver des solutions aux différents dysfonctionnements pointés du doigt par les locataires. L’OPH Metz Métropole aura à cœur de choisir un projet intégrant au maximum les demandes des locataires et amenant une image de modernisme, de sécurité et d’amélioration du cadre de vie.

Retour sur l’enquête “votre avis nous intéresse”.

Les locataires ont eu la possibilité de répondre à un questionnaire (en format digital ou papier) afin d’identifier leurs besoins et leurs ressentis tant au niveau de leur logement que des parties communes et des espaces extérieurs.
Avec un taux de participation modeste de 21 %, le ressenti des locataires vient conforter les diagnostics réalisés par l’OPH Metz Métropole.

Des orientations et des objectifs partagés entre les locataires et l’OPH Metz Métropole.

Les orientations de la réhabilitation sont données. Des actions importantes doivent être menées pour moderniser et sécuriser les halls d’entrée, pour réduire les nuisances sonores avec la rue. Des solutions doivent être trouvées pour régler le problème du stationnement, des nuisibles en pieds d’immeuble et sur les balcons.

Les ateliers participatifs qui ont eu lieu courant mai ont confirmé ces orientations en pointant les dysfonctionnements actuels et en trouvant conjointement quelques solutions.

 

OPH METZ METROPOLE

Les dernières actualités de l’OPHMM